Le choix du revêtement alimentaire mural et de plafond Glasbord®

Comme nous l’avions écrit lors de notre précédent article, Pour Hydewa France, fournisseur d’équipements de second œuvre du bâtiment, destinés à l’habillage et la protection des murs, parois et plafonds des locaux agro-alimentaires et laboratoires des métiers de bouche, la norme NF EN ISO 22000 nous impose de fournir des produits respectant la réglementation en vigueur. Dans le cadre de son application, elle nous conduit à mettre en place un système de management de la sécurité des denrées alimentaires plus ciblé, cohérent et intégré que ne le requiert généralement la législation.

Dans cet article, nous souhaitons expliquer le choix du revêtement alimentaire mural et de plafond Glasbord® comme produit haut de gamme proposé par notre société. La norme expérimentale française XP ISO/TS22002 vise à satisfaire la norme NF ISO 22000. Comme nous l’avons déjà vu, cette norme NF intègre les principes du système d’analyse des dangers et des points critiques pour leur maitrise (HACCP en Anglais).

Il est précisé dans la norme XP ISO/TS22002 que « les surfaces des murs, des sols et des plafonds doivent être imperméables à l’eau, non absorbantes, lavables, fabriquées dans des matériaux sans fissure. De plus, les sols doivent être en matériaux antidérapants. Les joints entre les sols et les murs doivent être bombés ou arrondis, selon le besoin », ainsi que « L’emploi de matériaux non compatibles avec le nettoyage et la désinfection doit être évité. »

Le Glasbord, utilisé en revêtement mural et de plafond, répond complètement à l’ensemble de ces exigences. Produit composites renforcés en fibre de verre, avec un film de surface Surfaseal®, il est imperméable, non absorbant, lisse, très facile à nettoyer. Imputrescible, inaltérable, insensible à la corrosion, il est en plus très résistant aux chocs et rayures, il permet ainsi une utilisation durable des installations concernées.

Le Glasbord est à l’origine issu du centre de recherche et développement de Crane Composites dans les années 1970, et constamment amélioré au cours des 45 dernières années. Il est aujourd’hui utilisé dans le monde entier dans tous types de locaux agroalimentaires. Utilisé dans des locaux agro alimentaires neufs, ou pour la remise en conformité de locaux ou laboratoires alimentaires anciens (rénovation des panneaux de chambres froides), on estime que plusieurs dizaines de millions de m2 ont été mis en œuvre avec succès.

Ce succès n’est pas un hasard. Très et trop souvent les matériaux utilisés pour les locaux agroalimentaires ne tiennent pas suffisamment compte des contraintes d’exploitation du bâtiment. A la livraison du bâtiment ou du local, tout est neuf et brillant ; après quelques semaines/mois d’exploitation, les problèmes de vieillissement accélérés apparaissent, provoqués par les contraintes mécaniques subis par les revêtements (chocs, rayures, abrasion), par les procédures de nettoyage exigeantes et quotidiennes, ou encore par l’atmosphère agressive dans le bâtiment; les conséquences sont importantes pour l’utilisateur :

  • Augmentation des coûts de nettoyage
  • Investissements supplémentaires pour protéger/rénover les surfaces atteintes
  • Stress lié procédures de contrôles des fournisseurs et DSV
  • Lieu de travail neuf mais dégradé

L’emploi du Glasbord permet d’éviter ou de retarder très significativement ce processus, et ainsi de pérenniser la démarche HACCP de l’utilisateur. Un revêtement hygiénique et alimentaire doit le rester !

Aussi, l’utilisation du Glasbord permet un nettoyage facile, rapide, avec des efforts réduits et moins onéreux en réduisant la consommation de nettoyants.

Le développement de colles sans solvant, à odeur neutre et sans Composant Organique Volatile (0% COV), de joints composites certifié pour le contact alimentaire et d’accessoires particulièrement adaptés au milieu agroalimentaire garantit une mise en œuvre optimale du produit. L’ensemble de ces accessoires répondent aussi aux normes alimentaires françaises et européennes.

Notre prochaine article traitera d’une question très souvent négligée : les liaisons entre les parois et le sol.